Une enseignante du français à Kélilalina - commentaires