Popularité de cet article

15%

Notre histoire

, par  webmestre1 , popularité : 37%

De juin 1981 à septembre 1986 , Antoine Rodriguez , l’ancien Président d’Amitie France Madagascar séjourne à Madagascar à titre professionnel. Il tisse des liens d’amitié avec la population locale, en particulier avec Justin Rakotondratsima et Joseph-Noël Randrianoëlioa, originaire du village d’Ambatolampikely.
A son départ de l’île rouge, ces deux hommes demandèrent à Antoine une aide matérielle, pour leurs populations respectives, totalement démunies.

Dès son retour à Bordeaux en octobre 1986, Antoine Rodriguez répond à cette sollicitation, dans un premier temps à titre amical, puis officiellement en 1994 en créant une association loi de 1901, non confessionnelle et strictement basée sur le bénévolat.

Historique côté malgache :

  • Depuis 2012 : aide au développement rural des villages du district d’Ambatolampy par des actions permettant de diversifier et d’intensifier les productions agricoles.
  • En 2007 : agrandissement de l’école d’Ambatolampikely avec trois classes supplémentaires.
  • En 2004 : construction de l’école primaire d’Ambatolampikely, pour 250 élèves.
  • En 2003 : construction de l’adduction d’eau potable au village d’Ambohitrinibe.
  • De 2000 à 2004 : aide au développement rural et familial dans tout le district de la capitale.
  • En 1996 : construction du dispensaire et du centre socio-culturel d’Anosivavaka

Historique côté français :

  • De 2007 à ce jour : projection de films, organisation de conférences pour faire connaitre Madagascar et sensibiliser la population à la pauvreté du peuple malgache. Présence au stand d’information à la foire internationale de Bordeaux et au marché africain de Pessac.
  • De 1986 à ce jour : organisation d’un loto annuel, de repas, et participation aux vide-greniers dans la région de Bordeaux pour financer les réalisations locales.
  • En 1986 : recherche de matériel médical, de livres et matériel scolaire, de livres de bibliothèque, de machines à coudre, de bicyclettes, de matériaux divers et envoi par conteneurs maritimes.
  • De 1986 à 2009 : recherche dans les pharmacies de médicaments non utilisés (MNU), afin de les trier et de les envoyer

Navigation

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Soutenir par un don