Popularité de cet article

46%
Cet article a une popularité absolue égale à 1 sur 3, soit 46 %. Au total, ce site a environ 225 visites par jour.

Des scouts ou autres visiteurs à Kélilalina (Madagascar)

jeudi 17 août 2017
par  presBLAN2qx
popularité : 46%

En 2016 l’association Amitié France Madagascar a été contactée par cinq scouts Compagnons Vert l’Avenir faisant partie des scouts et guides de France qui voulaient partir à Madagascar du 26 Juillet 2016 au 25 Août 2016 et nous avons accepté avec joie leur demande .

Quel plaisir que des jeunes français de 18 à 20 ans partagent leur culture avec des jeunes malgaches en formation dans le centre de formation agricole : même age, certainement mêmes envies mais avec tant de différences culturelles et économiques....

Mais j’avais certaines réticences à cause du décalage des conditions de vie, de l’éloignement, de l’isolement du site en cas de maladie , etc car je ne voulais pas mettre des jeunes en difficulté.

Après de nombreux échanges avec Agathe ma décision d’accepter est prise car je les savais prêts pour ce séjour dans des conditions d’hébergement précaires que j’avais volontairement empirées pour qu’ils ne soient pas déçus.

Cette première expérience de recevoir des jeunes a été un succès et leur séjour a été un vrai partage .
Ils ont construit une magnifique bibliothèque en bois, ont apporté des livres, ont planté des eucalyptus , ont partagé les travaux de jardinage, ménage, cuisine mais ont surtout échangé.

Voici ce qu’ils écrivent à leur retour quand je leur demande ce qu’ils ont partagé avec la population, les jeunes du centre agricole, l’équipe de Tsinjo Aina ? :

"Des regards bienveillants, des sourires, des saluts de la main de loin ou des check avec des enfants, des rires, des délires, des blagues, des discussions, des idées, des points de vue, des chants, des danses, des musiques, des recettes de cuisine, des jeux, de l’affection... beaucoup de chose humainement. Nous appréciions beaucoup les personnes du centre et cela semblait réciproque.
Ils étaient très curieux concernant les conditions de vie en France et le fonctionnement de l’agriculture chez nous donc nous leur expliquions souvent comment c’était là d’où nous venions.
Cela fut une bonne expérience que de pouvoir assister à la fête traditionnelle du retournement des morts, nous avons pu ainsi observer les coutumes locales. "


Centre de formation agricole de Kélilalina avec élèves et scouts
Bibliothèque fabriquée par les scouts en Août 2016
Les scouts et élèves du centre agricole en visite à la pépinière d’Antsirabe

A la question " Pensez-vous que ce séjour va vous amener à modifier votre façon de vivre en France ? ils ont répondu :

« Il est certain que notre regard sur le monde et sur notre mode de vie français a changé depuis ce voyage. On se rend mieux compte du confort de nos vies : il y a l’eau courante, des sanitaires dignes de ce nom, l’électricité, un ramassage des déchets, l’éducation pour tous, beaucoup moins de travail physique usant etc. Cela nous permet de connaître la vraie valeur des choses, et de porter un autre regard sur l’utilisation de ce que nous avons à disposition, comme les matériaux et les énergies. »


Un grand MERCI à Arthur Lagel, Simon Claudepierre, Isabelle Sourd, Claire Zaffino, Agathe Floderer qui ont initié une belle expérience et ont contribué à sa réussite.

Tous les élèves et le personnel du centre nous ont parlé d’eux, en Octobre 2016 et le dernier jour, ils ont remis une lettre à leur adresser.
Sur cette lettre, des larmes de joie, de tristesse, de reconnaissance mais aussi celles formées par leur absence ont coulées et je devine que les jeunes scouts Vert l’Avenir ont aussi mélangé leurs larmes .....

C’est cela aussi qui fait grandir : partager , échanger mais savoir venir et partir.... pour certainement revenir un jour, bientôt ou dans quelques années, seul ou en famille.....


Scouts vert l’avenir
Patrick remet la lettre pour les scouts Vert l’Avenir

Forts de cette expérience qui a été enrichissante pour les jeunes des deux pays, nous avons décidé d’en accueillir d’autres, mais aussi des visiteurs ( comme deux jeunes filles en Octobre, Charlène et Julie), des touristes dont certains sont passés début Août 2017.

Charlène et Julie ont participé aux travaux des champs , aux soins de la volaille, ont donné des cours de français aux élèves du centre de formation agricole , les ont aidés à rédiger et soutenir en français leurs mémoires de fin d’études .

Charlène et Julie participent au nettoyage des abreuvoirs

A leur retour, Charlène et Julie ont vendu de l’artisanat au profit de l’association .

Merci Charlène et Julie pour tout ce que vous avez fait pour Kélilalina.


Concernant les scouts, six sont actuellement à Madagascar ( Août 2017) ; il s’agit des Compagnons de Noisy-Le-Grand (Paris)

Avant leur départ, ils ont créé une page Facebook consultable en
cliquant ICI

Mais à Kélilalina, pas de connexion internet ; il faut aller à Ambatolampy, situé à une vingtaine de kilomètres .
Malgré ceci, ils ont publié un texte et des photos une semaine après leur arrivée.

Ils écrivent ceci " Bonsoir à tous, ces derniers jours nous avons achevé le terrain de basket et en avons profité à fond avec les jeunes !
Comme vous pouvez le voir la nourriture est très bonne et variée.

Un repas à Kélilalina
La cuisinière dans la nouvelle cuisine de Kélilalina

Nous avons également eu la chance de planter des eucalyptus dans l’objectif de reboiser les alentours (sur la photo vous voyez Valentin et Laura poser avec leur nouvel arbre : Mylène).

Plantation d’eucalyptus par les scouts

Après quelques hésitations, Armand a même laissé ses cheveux aux mains de Patrick.

Patrick devenu coiffeur à Kélilalina

Les cours de français se passent très bien et les élèves progressent à grands pas ! "

Scouts Compagnons de Noisy- le-Grand

Un grand MERCI à Laura Lefebvre, Bruno Hortollary, Adrien Macedo, Volodia Champenois, Valentin Hyvert et Armand Dupond pour ce qu’ils apportent aux jeunes malgaches


Pour l’été 2018, quatre compagnons (branche aînée des Scouts et Guides de France) ont sollicité l’association pour partir aussi à Kélilalina et ils sont en train de finaliser leur projet qui est relativement ambitieux , avec l’idée d’apporter la lumière chez les habitants car il n’y a pas d’électricité non plus .

Mais à Kélilalina, dans le centre de formation agricole financé par l’association Tsinjo Ho Lovasoa, des panneaux solaires permettent d’avoir de l’éclairage partout et de recharger les batteries .


A compter du 17 Septembre et pendant deux mois, Chantal W.... de Toulouse, jeune retraitée, viendra séjourner au centre de formation agricole pour donner des cours de français aux jeunes élèves . Elle est enseignante en FLE (français langues étrangères) . MERCI Chantal que j’aurai l’occasion de rencontrer sur place .

En Janvier, c’est une étudiante de l’école Bioforce de Lyon qui est restée trois mois à Kélilalina ; Merci Sarha pour votre stage .


Si comme les scouts , Julie, Charlène,Sarah, Chantal, vous voulez vivre au plus près de la population malgache dans des conditions de sécurité, venez à Kélilalina où toute l’équipe se mettra en quatre pour bien vous accueillir car maintenant les conditions d’hébergement sont meilleures : chambres avec moustiquaires, WC, Sanitaires et surtout les sourires de toute l’équipe Tsinjo Aina dont le responsable est Benja Andriamanalina, notre chef de projet ingénieur agronome .

Benja Andriamanalina, Président de Tsinjo Aina

Centre de formation agricole de Kélilalina en avril 2016
Une chambre à Kélilalina
Accueil par les enfants de Kélilalina

Des scouts ou autres visiteurs à Kélilalina (Madagascar)

-- Notez cet article en lui attribuant des étoiles

3 votes



Portfolio

Bibliothèque fabriquée par les scouts : Julie, (...)

Commentaires



Amitié France Madagascar sur les réseaux sociaux



Soutenir par un don